Histoire

le Mémorial des batailles de la Marne

Histoire et visite

L’origine du Mémorial

Le Mémorial fut créé en mémoire de la 1ère et de la 2è bataille de la Marne (septembre 1914 et juillet 1918). C’est entre 1921 et 1931 qu’il a été bâti, grâce à un comité dirigé par la duchesse d’Estissac (Comtesse de La Rochefoucauld) , le Cardinal Luçon, archevêque de Reims, Monseigneur Tissier évêque de Châlons et le Maréchal Foch. C’est celui-ci qui a choisi cet endroit surplombant la vallée de la Marne et la ville de Dormans : «  Il représentera le point synthétique des deux batailles de la Marne ».

Quelques éléments pour la visite

L’architecture est d’inspiration gothique. On peut découvrir plusieurs lieux :

La crypte ou chapelle inférieure

Elle symbolise le deuil. Elle est construite en pierres de taille sur lesquelles on trouve gravés les noms de nombreux donateurs.

La chapelle supérieure

Elle représente la gloire et l’hommage envers les soldats tués lors de la Grande Guerre. De très nombreux vitraux ainsi que des sculptures en composent la décoration.

Le cloître

Il présente les armées de la 1ère bataille de la Marne et de la 2è bataille de la Marne.

La lanterne des morts

Elle symbolise les morts et le deuil.

L’ossuaire

On trouve dans l’ossuaire 130 cercueils avec les corps de 1500 soldats dont 11 ont été identifiés (leurs noms sont apposés sur une plaque à l’intérieur de l’ossuaire),  le masque mortuaire du Maréchal Foch ainsi que les cendres de déportés de la 2è guerre mondiale.
Les grilles de l’ossuaire sont ouvertes et le public peut entrer à l’intérieur et apercevoir en contrebas les cercueils.

Le musée

Il est aménagé dans une salle accessible depuis la chapelle supérieure. on y trouve un certain nombre de vitrines avec des objets témoins de la guerre : uniformes, armes, objets de la vie quotidienne des soldats etc.
Une seconde salle est en réaménagement.

Un ensemble de petits panneaux explicatifs sont installés sur tout le site pour renseigner les visiteurs.

Le mémorial étant situé dans le parc de 25 hectares du château de Dormans et on peut aussi se promener, accéder à l’aire de jeux pour les enfants en bas du parc.

Les visiteurs intéressés par cette période peuvent aussi découvrir les monuments aux morts de Dormans, ainsi que les cimetières militaires Français et Allemand.

Renseignements pratiques pour venir sur place

Association du Mémorial de Dormans 1914-1918
Parc du Château
Avenue des victoires
51700 DORMANS

Tél. : 03 26 59 14 18

site officiel : http://www.memorialdormans14-18.com
E-mail : memorialdormans1418@orange.fr

Heures d’ouvertures

Le site est ouvert tous les jours du 1er avril au 1er novembre :

  • avril, mai, septembre, octobre de14:00 à 18:00
  • juin, juillet, août de 10h30 à 18h30

Accès

Deux parkings (un intérieur, un extérieur). Pour les personnes à mobilité réduite vous pouvez prendre contact directement avec les gardiens du mémorial au 03 26 59 14 18.

Conditions de visite

Les visites sont libres et gratuites aux heures et jours d’ouverture.

  • L’accès à la tour gratuit permet d’avoir une vue exceptionnelle sur la vallée de la Marne et de se rendre compte de l’importance du site lors des deux batailles de la Marne.
  • Les visites guidées pour les groupes sont à réserver d’avance et possibles toute l’année.
    Elles sont d’une durée d’environ 1heure et quart. Une participation de 2 euros par personne sera demandée lors de la réservation. Gratuit pour les scolaires.
  • Pour les enseignants, un questionnaire (niveau collège) en ligne est disponible sur le site du CRDP de Reims.

La commémoration des Batailles de la Marne 1914-1918

Comme chaque année début juillet, les cérémonies du souvenir ont eu lieu mais sous la pluie , au Mémorial des Batailles de la Marne.

Après le rassemblement dans la cour du château, les participants se sont rendus en cortège jusqu’au Mémorial.

Une messe pour les morts et pour la France était célébrée par le père Joël Morlet, Vicaire général dans la chapelle de la reconnaissance avec la haie d’honneur des porte-drapeaux et les chants de la chorale paroissiale.

Cette année la cérémonie, présidée par M Jean-Edmond Beyssier, directeur de cabinet du Préfet de région et de Mme Rose-Marie Antoine, directrice de l’ONAC (Office national des Anciens Combattants) a été placée sous le signe de l’hommage aux femmes qui ont joué un rôle encore trop méconnu, et pourtant déterminant, de 1914 à 1918, dans l’effort de guerre.

Les invitées d’honneur étaient mesdames Françoise Férat, Sénateur de la Marne, Commandante Céline Michta de la Compagnie de gendarmerie d’Epernay, Michèle Moigneau de l’Amicale des Porte-drapeaux, Monique Dujarier de l’Association du Mémorial de Dormans et Yvette Lundy, résistante, déportée qui continue à témoigner auprès des jeunes.

Trois d’entre elles ont prononcé des discours mettant en valeur le rôle des femmes. Celles-ci ont eu un rôle déterminant durant tout le conflit, que ce soit dans l’agriculture qui manquait de bras, dans les transports en communs dont elles ont assuré le bon fonctionnement (tramway, bus, métro …) . Certaines ont été sur le front comme infirmières, brancardières. D’autres dans les usines ont assuré la production pour la guerre, les « munitionnettes » et pour la vie de tous les jours. Après le conflit, la société a dû tenir compte de ce rôle assumé par les femmes.

Marquant le début des commémorations du Centenaire pour la commune de Dormans, la cérémonie a été rehaussée par la présence de l’Association du Poilu de la Marne ainsi que du Musée de l’automobile de Reims dont un taxi de la Marne a été exposé toute la journée sur l’esplanade du Mémorial.

En fin de journée, une courte cérémonie avec dépôt de gerbe, s’est déroulée au cimetière militaire de Dormans.

Visite du Mémorial et gites ruraux

Le mardi 19 novembre 2013, à l’initiative de la Chambre d’Agriculture de la Marne, 49 responsables de gîtes ruraux sont venus visiter le mémorial des batailles de la Marne afin d’en faire la promotion auprès de leurs clients.